Fiche de poste n° 249

poste n° 249

65 ATER

Attaché temporaire d'enseignement et de recherche

[65 ATER] Biologie cellulaire

65 - Biologie cellulaire

SVN

PMOI

07/09/2017

28/09/2017

01/11/2017

Profil du poste (enseignement et recherche) :

- En français (descriptif synthétique ; 200 caractères maximum) :
L’ATER poursuivra un projet de recherche relatif à l’étude des fonctions sécrétrices des adipocytes médullaires sur le remodelage osseux par des approches classiques à partir de modèles cellulaire et/ou murins disponibles au laboratoire.
Enseignement

- Filières de formation concernées :
L1-L2-L3 Sciences Technologies Santé mention Sciences de la Vie ; DEUST Technicien de la Mer et du Littoral. Les enseignements s’effectuent au Centre de la Mi-Voix à Calais.

- Objectifs pédagogiques :
Il s’agit de renforcer l’équipe pédagogique sur des enseignements de Biologie cellulaire, Biologie moléculaire, biologie générale, physiologie cellulaire, génétique. La personne recrutée s’impliquera dans des formes d'enseignements diverses (CM, TD, TP, TPE). Elle devra se sentir concernée par la complémentarité des formes d’enseignements et notamment les nouvelles approches pédagogiques au service de la réussite des étudiants.

Recherche :
Le laboratoire Physiopathologie des Maladies Osseuses Inflammatoires (PMOI, EA 4490, IFR 114) est une unité de recherche pluridisciplinaire sur le tissu osseux localisée sur deux sites (Lille et Boulogne-sur-Mer). La thématique de recherche du laboratoire est notamment centrée sur l’implication des adipocytes médullaires dans la diminution de la masse osseuse. En effet, dans l’ostéoporose, la perte osseuse est classiquement associée à un déséquilibre entre la résorption osseuse (réalisée par les ostéoclastes) et la formation osseuse (assurée par les ostéoblastes). Au cours de ces dernières années, les adipocytes de la moelle osseuse se sont révélés être de nouveaux acteurs cellulaires contribuant également à ce déséquilibre par la sécrétion de plusieurs facteurs protéiques. Mieux définir comment les adipocytes médullaires altèrent l’homéostasie osseuse est donc devenu un enjeu scientifique et médical crucial.
Dans ce contexte, le laboratoire PMOI impulse et participe à la structuration de la recherche sur l’adiposité médullaire au niveau national et européen (organisation de congrès, constitution de réseaux, projets collaboratifs…). Le PMOI développe plusieurs approches à partir de modèles cellulaire (Cellules Souches Mésenchymateuses CSM humaines) et animaux (le modèle murin d’ostéoporose ménopausique par ovariectomie notamment), de prélèvements pathologiques humains pour définir les facteurs sécrétés par les adipocytes médullaires qui impactent sur le remodelage osseux.
La personne recrutée aura pour mission la poursuite d’un des projets relatifs à l’étude des fonctions sécrétrices des adipocytes médullaires par des approches classiques de biologie moléculaire (PCR en temps réel, western-blot, ELISA, SiRNA…) à partir de modèles de biologie cellulaire (adipocytes et ostéoblastes différenciés des CSM humaines) ou de modèles murins.

Laboratoire d’accueil : Laboratoire Physiopathologie des Maladies Osseuses Inflammatoires (PMOI) EA4490, site de Boulogne sur Mer

Contacts :
Nom et coordonnées du Directeur de Département :
Damien LETERME, 03 21 99 45 11, damien.leterme@univ-littoral.fr

Nom et coordonnées du Directeur du Laboratoire :
Co-directeur pour le site Boulonnais, Christophe CHAUVEAU, 03 21 99 45 19, christophe.chauveau@univ-littoral.fr

Oui

Université du Littoral
Division des Ressources Humaines
Bureau des enseignants
1, place de l'Yser, B.P 1022, 59375 Dunkerque Cedex 1
Tél. : (33) 03 28 23 74 06 / ens-vac@univ-littoral.fr